Skip to content

300 Maximes

300-titleCette collection a été composé afin de donner au lecteur la possibilité de se familiariser avec la vie spirituelle de l’Orient chrétien. Vous y trouverez plus de trois cents maximes de plus de cinquante grands spirituels orthodoxes de Palestine, Syrie, Égypte, Grèce, Russie, Serbie, Monténégro, Géorgie. Et comme pendant le premier millénaire de l’ère chrétienne l’Église d’Occident faisait aussi partie de la famille des Églises Orthodoxes, on trouvera dans notre recueil des récits et maximes des saints de cette époque qui vivaient sur des territoires appartenant aujourd’hui à l’Italie, l’Angleterre, la France, la Tunisie. Leurs vies et leur enseignement constituent l’héritage spirituel commun de l’Église Orthodoxe. La plus ancienne des maximes rapportées dans ce recueil date de la deuxième moitié du premier siècle, la plus récente, de la deuxième moitié du XXème siècle. Où qu’ils vécurent, en quelque époque que ce soit, quels qu’ils soient, les saints orthodoxes partagent la même spiritualité. C’est pourquoi leurs maximes se complètent et se fondent dans une même harmonie. C’est ce constat qu’a exprimé saint Ignace Briantchaninov au XIXème siècle: «Quand en une claire nuit d’automne je contemple le ciel pur, parsemé d’une multitude d’étoiles, toutes émettant une même lumière, je me dis: ainsi sont les écrits des saints pères. Quand par un jour d’été je contemple la vaste mer, couverte d’un grand nombre de navires, tous courant, portés par le même vent, vers un même but, au même débarcadère, je me dis qu’ainsi sont les écrits de nos pères. Quand j’écoute un chœur dans lequel les voix différentes sont unifiées dans une élégante harmonie et qui chantent un même chant je me dis qu’ainsi sont les écrits de nos saints pères.» (Saint Ignace Briantchaninov). Je crois que ce modeste recueil d’aphorismes de nos saints pères intéressera les lecteurs et sera utile non seulement aux chrétiens orthodoxes, mais aussi à tous ceux qui recherchent l’essentiel. Plusieurs des maximes contenues dans ce recueil m’ont aidé moi-même, m’ont apporté des solutions à des questions douloureuses, m’ont permis de comprendre ce qui se passait dans ma vie. Pour cette raison j’ai voulu, au moyen de ce livre, partager avec vous ce qui m’est cher. Le diacre Georges Maximov le 8 janvier, 2011.

The application is free of charge and ad-free, download it now!

300 Maximes pour Android

300 Maximes pour iPhone

300 Maximes pour Windows Phone

No comments yet

Leave a Reply

Note: XHTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Current day month ye@r *